Depuis janvier 2012, pas moins de quarante de terroristes ont été éliminés par les forces de sécurité. Le renforcement de la lutte contre le terrorisme a fait ses preuves. Les autorités algériennes avaient rendu cette lutte prioritaire en ajoutant des points de contrôle dans la région et en augmentant l’effectif au sein des forces de sécurité sur le terrain.

La formule fonctionne puisqu’hier 9 terroristes, appartenant aux groupes armés de l’ex-GSPC, ont été tués dans la région de Boumerdès. Le ministère de la Défense nationale  a annoncé, hier, « la mort de 9 terroristes au lieu dit Djebel Djerrah, prés de Beni Amrane, dans la wilaya de Boumerdès». Localisés mercredi, les terroristes ont été encerclés. C’est dans la matinée de jeudi que l’offensive militaire a été enclenchée, précise le communiqué.

Une autre attaque en avril dernier avait permis un gros de filet dans la région de Mandhourah (Legata) à l’est de Boumerdès. 11 terroristes ont été éliminés.