Caricaturistes du monde arabe : la tunisienne Nadia Khiari

0
179

Caricaturistes du monde arabe rencontre cette semaine Nadia Khiari, une dessinatrice tunisienne. La révolution tunisienne l’a inspirée, et elle a inspiré la révolte avec son chat Willis from Tunis. Portrait.

Nadia Khiari / samarmedia

Nadia Khiari n’a pas sa langue dans la poche, ou c’est plutôt son chat qui a la langue bien pendue. Willis from Tunis est le personnage créé par la caricaturiste tunisienne. Ce chat raconte chaque jour l’actualité aux internautes tunisiens, avec son humour et son ton incisif, sur les réseaux sociaux.

Ce fameux personnage satirique est né le 13 janvier 2011, après le discours de Ben Ali. Un dessin, puis plusieurs, jusqu’à la page facebook, et la réputation de Willis est lancée. Nadia Khiari est alors directement plongée dans la révolution du jasmin numérique, et son chat comptera des milliers de fans, représentant ainsi le symbole du combat des tunisiens contre Ben Ali.

Rire à tout prix

« Le dessin doit faire rire au moment où on ne doit pas rigoler », tel est l’objectif ultime de Nadia Khiari. La dessinatrice peut désormais s’exprimer sur tous les sujets depuis le départ Ben Ali, qui pratiquait une censure sans limites. Mais tous les dangers ne sont pas écartés, la caricaturiste se fait encore interpeller ou agresser pour ses dessins. « Je ne suis pas courageuse mais plutôt inconsciente », estime-t-elle.

Désormais elle tente de conserver cette liberté arrachée par les Tunisiens, et ne laissera pas les salafistes la piétiner. Nadia Khiari craint un cycle politique qui ne cesse de se reproduire à l’image de l’un de ses dessins représentant une horloge où les chiffres sont remplacés par corruption, dégage, élections, pouvoir, intégrisme…

Sa seule crainte aujourd’hui est cette volonté de l’État tunisien de « sécuriser internet », « on poursuit des bloggueurs, des facebookeurs », affirme-t-elle. En Tunisie, tout le monde parle, et librement, ça va être difficile de nous mettre tous en prison. »

AB

crédit vidéo : samar media