Al-Jamaah, un groupuscule musulman sud-africain, a annoncé son intention « d’arrêter » l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair pour crimes contre l’humanité.

Tony Blair / DR

Ce dernier doit se rendre à Johannesbourg, où il prononcera une allocution, selon une déclaration des médias locaux.

L’arrestation aurait été envisagée au cours de la manifestation visant à « demander un mandat d’arrêt contre M. Blair pour les crimes contre l’humanité commis lors de l’invasion de l’Irak, une invasion qui a tué des millions de citoyens irakiens », a fait savoir Ganief Hendricks, le président du groupuscule.

« Nous espérons qu’un ou plusieurs manifestants seront en mesure de procéder à l’arrestation de Tony Blair, et de l’extrader vers La Haye pour y être jugé », a déclaré M. Hendricks.

Le site internet arrestblair.org alimente la polémique et offre une belle récompense à quiconque tentera d’arrêter M. Blair pour ses crimes présumés contre l’humanité.

MM

Notez cet article