D’après L’Agence Nouakchott d’Information le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) a annoncé hier repousser l’échéance donnée aux autorités algériennes concernant la vie des quatre diplomates encore retenus en otage.

Le groupe islamiste a donné 48 heures supplémentaires pour remettre en liberté des membres du MUJAO, arrêtés dans le sud de l’Algérie, contre la vie des otages qu’il détient depuis le 5 avril dernier. Il a menace d’exécuter les quatre otages si ses revendications n’étaient pas respectées.