Trois-cents livres ont été interdits au 17ème Salon International du Livre d’Alger(Sila) qui a ouvert ses portes au public aujourd’hui.

Il s’agit  d’une réglementation intérieure et d’un décret sur l’importation des livres qui rejettent les ouvrages qui font de l’apologie du terrorisme, du racisme ou du colonialisme sont systématiquement rejetés par le gouvernement.

Durant l’édition précédente, 400, titres s’étaient fait épingler, contre 1000 en 2010.