« 33 candidats à l’émigration clandestine ont  été secourus et le corps d’un jeune sans vie repêché, dans la nuit du dimanche au lundi au large de Mostaganem par les Gardes-côtes », a appris l’APS auprès de sources sécuritaires.

« 2 barques de pêche équipées de deux moteurs transportant 20 et 14 jeunes ont été interceptées à 2,5 miles au nord de Mostaganem », est-il ajouté.

« L’une des 2 embarcations a chaviré suite à une grande vague au milieu d’une mer agitée », explique-t-on.

« Les harragas sont originaires de Mostaganem et de ses environs. Ils ont embarqué de la plage Chaibia, située dans la commune de Benabdelmalek Ramdane et de l’embouchure de oued Chelif, à l’est de Mostaganem », précise la même source.

Les jeunes qui ont tenté la traversée seront présentés devant le juge du tribunal de Mostaganem pour « émigration clandestine ».

Achour B. S.

Notez cet article