Un petit bateau de pêcheur qui contenait 102 personnes dont la plupart étaient des clandestins a fait naufrage, tuant 58 personnes.

58 huit immigrants clandestins ont péri dans le naufrage / ©CNNTURK

61 migrants clandestins, dont des enfants, ont péri ce jeudi 6 septembre dans le naufrage de leur embarcation au large  des côtes de l’ouest de la Turquie, en mer Egée, en face des côtes grecques, a indiqué une source officielle turque.

Le capitaine du navire et son second, tous deux turcs, ont été placés en garde à vue. Selon Tahsin Kurtbeyoglu, le sous-préfet de Menderes, district où a eu lieu le naufrage, la plupart des victimes venaient de pays arabes.

Selon la chaîne CNN-Türk, le petit bateau de pêcheur transportait 102 personnes et la plupart des clandestins secourus sont originaires d’Irak et de Syrie, pays ravagé par un conflit qui a provoqué l’afflux de réfugiés dans les pays limitrophes comme la Turquie.

Le navire aurait heurté des rochers après avoir appareillé depuis la petite localité turque d’Ahmetbeyli, pour une destination inconnue.

Généralement, les candidats à l’immigration clandestine tentent de gagner les îles grecques situées à proximité pour se rendre ensuite en Europe de l’Ouest. La Turquie est une route importante de l’émigration clandestine d’Asie vers l’Europe. Des immigrants clandestins venus d’Afrique et du Proche-Orient y sont régulièrement arrêtés.

A. B. S.

Notez cet article