Le passeport diplomatique permet de voyager librement dans l'espace schengen/ DR

Les hauts gradés militaires (les généraux de corps d’Armée, les généraux majors, les généraux de la guerre de Libération, les patrons des services de renseignements et les généraux de la Garde républicaine) obtiendront « le passeport rouge », noms donné par les Algériens au passeport diplomatique.

C’est suite à un décret paru au Journal officiel le 29 août 2012, qui permet à des cadres militaires, ainsi qu’à des responsables et ex- hauts responsables civils de l’Etat de posséder un passeport diplomatique. Le même texte permet l’octroi, également, de passeports diplomatiques à  leur entourage immédiat (épouses, fils et filles, frères et sœurs, pères et mères).

Outre une protection diplomatique prévue par la Convention dite de Vienne, le détenteur du passeport diplomatique peut voyager à destination de la France, donc vers l’espace Schengen sans demander un visa.

Selon des observateurs, cette décision a été motivée suite aux démêlés du genétal major à la retraite Khaled Nezzar avec la justice suisse, en octobre 2011.

Achour Ben Saci

Notez cet article