L’opérateur Djezzy, premier sur le marché de la téléphonie en Algérie, devait être racheté par l’Etat. Ce dernier pourrait renoncer à son projet de rachat de l’entreprise de téléphonie, dont la valeur est estimée à 7,8 milliards de dollars.

Le siège d'Orascom Telecom Holding, groupe de Djezzy/DR

« Tout ce que je peux vous dire pour le moment, les discussions pour l’acquisition par l’Algérie de 51% de l’opérateur mobile Djezzy se poursuivent toujours. (….) Il s’agit bien d’un dossier confidentiel», indique ce lundi 3 septembre Karim Djoudi, ministre algérien des Finances.

Interrogé aujourd’hui à Alger en marge de l’ouverture de la session d’automne du Conseil de la Nation, Karim Djoudi a même parlé d’un éventuel « abandon » de l’achat de Djezzy par l’Etat algérien, rapporte l’APS.

Des négociations qui tardent

L’Algérie avait soulevé « son droit de préemption pour acheter Djezzy ». La décision a été motivée en 2010 lorsque l’égyptien Naguib Sawiris, l’ancien propriétaire d’Orascom Telecom Holding (OTH), négociait avec le groupe de téléphonie sud-africain « MTN » la vente de sa filiale algérienne Djezzy, rattachée à Orascom Telecom Algerie (OTA).

Le groupe russe Vimpelcom a racheté en mars 2011 le groupe italien Wind Telecom, qui détenait 51% d’OTH. Depuis, ces derniers sont en négociations directes avec l’Etat algérien pour clore ce dossier.

L’Algérie avait accordé au cabinet international Sherman and Sterling l’évaluation de Djezzy. Respectant une clause de confidentialité, la valeur exacte de Djezzy n’est pas connue du grand public. OTH avait tout de même « fixé sa valeur à 7,8 milliards de dollars ».

Djezzy (OTA) est le 1er sur le marché de la téléphonie mobile avec en 2012 plus de 17,4 millions d’abonnés. Son chiffre d’affaires est évalué à plus de 135 milliards DA. OTA est suivie par le premier opérateur public Mobilis (11 millions d’abonnés pour un chiffre d’affaires de 59 Mds de dinars). En 3ème position, se trouve Nedjma du qatari Watanya Telecom Algérie (WTA) avec 9 millions d’abonnés pour un chiffre d’affaires de 53 milliards de DA.

Achour B. S