« Le gouvernement ne fait pas de déclarations concernant les otages enlevés à Gao dans le nord du Mali afin de préserver  leur vie », a affirmé ce dimanche 30 septembre à Alger le Premier ministre, Abdelmalek Sellal.

« Nous ne ferons pas de déclarations, ni aujourd’hui, ni demain. C’est un dossier sensible et nous voulons préserver la vie des otages algériens »,  a-t-il souligné lors des débats sur le plan d’action du gouvernement tenus à l’APN.

« Le consulat d’Algérie à Gao avait été la cible d’une attaque le 5 avril dernier par un groupe armé qui a pris en otage le consul et 6 fonctionnaires  pour les emmener vers une destination inconnue », est-il rappelé. 3 otages algériens avaient été ensuite libérés.

R. N.