Environ un million de personnes meurent chaque année de suicide. C’est la deuxième cause de mortalité dans le monde de la tranche des 15-19 ans, a annoncé ce lundi 10 septembre l'Organisation mondiale de la santé (OMS).        

Dans certains pays le taux de suicide a augmenté de 60 %/ DR

Le 10 septembre marque le dixième anniversaire de la Journée mondiale de prévention du suicide. Les efforts déployés depuis une décade se sont essentiellement  concentrés sur la recherche pour mettre en évidence que le suicide peut être évité.

Advertisement

Le thème 2012 de la Journée mondiale de prévention du suicide est "La  prévention contre le suicide à travers le monde : Renforcer les facteurs de  protection et insuffler l'espoir".

Un suicide toutes les 40 secondes     

Le suicide est devenu un problème important de santé publique dans le monde. Les statistiques de l'OMS indiquent qu'approximativement un million de personnes dans le monde meurent par suicide chaque année. Ce qui correspond à une mort par suicide toutes les 40 secondes.

L'ensemble des personnes mortes par suicide correspond au nombre des homicides ajouté à celui des décès dus à la guerre.

Le nombre des tentatives de suicide ou des envies de suicide sembleraient  être 20 fois supérieur au nombre du décès par suicide. Il semblerait que 5% de la population mondiale tenterait de se suicider au moins une fois dans sa vie et qu'entre 10 à 14% des gens auraient des envies de suicide.

Dans certains pays, le taux de suicide a augmenté de 60% ces dernières années. Les suicides interviennent à n'importe quel âge.

Elle est la seconde cause de mortalité dans le monde chez les 15-19  ans avec au moins 100 000 adolescents décédés par an. Les suicides sont fréquents chez les personnes d'âge moyen et les adultes plus âgés, ils sont plus élevés chez les plus de 75 ans.

D'après les  statistiques disponibles, les taux de suicide seraient plus élevés dans les pays de l'Europe de l'Est, tels que la Lituanie et la Russie et plus bas dans les pays d'Amérique centrale ou du Sud tels le Pérou, le Mexique, le Brésil et la Colombie.

Les Etats-Unis, l'Europe de l'Ouest et l'Asie se situent dans une catégorie intermédiaire. Aucune statistique n'existe pour l'Afrique et l'Asie du Sud-Est, selon l’OMS.