« Des représentants d’Ansar Dine, un des groupes qui contrôlent le nord du Mali depuis 6 mois, ont très récemment rencontré en Algérie un haut gradé malien pour évoquer la situation dans le nord du Mali…Ils se trouvent toujours à Alger», a appris ce samedi 29 septembre l’AFP auprès d’un élu malien.

« Amada Ag Bibi, un proche du chef d’Ansar Dine, le touareg malien Iyad Ag Ghaly, le chef d’état-major de Ansar Dine, Ag Wissa, ainsi qu’un élu du nord composent la délégation du mouvement armé », ajoute la même source.

« Le mouvement Ansar Dine, apparu au grand jour cette année au nord du Mali, revendique l’application de la charia dans toute la région et tout le pays. Il est lié, sur le terrain, à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et compte dans ses rangs des combattants qui, dans un passé récent, étaient encore membres actifs d’Aqmi » rappelle l’agence.

R. I.