David Viens, un restaurateur californien est actuellement jugé par la justice américaine pour avoir tué sa femme par accident, puis  l’avoir « cuisinée », pour dissimuler le corps.

David Viens en compagnie de son avocat lors du procès.

Ce propriétaire d’un restaurant du quartier de Lomita, en Californie, est jugé depuis mercredi dernier au tribunal de Los Angeles pour ces faits qui remontent à presque trois ans. Après une semaine de procès, l’accusé attend son verdict dans cette histoire de meurtre.

Une dispute qui finit mal

Un soir d’octobre 2009, David Viens et sa femme Dawn (39 ans) se sont violemment disputés, alors qu’ils étaient tous deux sous l’emprise de la cocaïne. David reprochait à sa femme de voler de l’argent dans la caisse du Thyme Contemporary Café, qu’ils tenaient tous les deux, sur la Narbonne Avenue de Los Angeles .

Suite à une dispute qui s’éternise, David veut aller se coucher mais sa femme ne décolère pas alors il décide d’utiliser une manière radicale : il l’a ligote, lui met de l’adhésif sur la bouche et l’enferme dans le placard, pieds et poings liés. Le lendemain matin, il découvre le cadavre de sa femme immobile et « dur »,  probablement étouffée par son vomi, comme il l’indiquera plus tard aux policiers.

Paniqué, David décide de mettre le corps de sa femme dans une «grande marmite» de la cuisine du restaurant pour s’en débarrasser. Il fait chauffer la marmite à «feux doux» et laisse finalement cuire le corps de sa femme pendant quatre jours. Il jette ensuite les restes du corps dans le vide-graisse du restaurant.

En février 2011, David Viens apprend que la police de Los Angeles a de forts soupçons sur sa culpabilité, notamment après avoir confié à sa fille qu’ils s’était disputé avec sa mère durant la même période de sa disparition. Il avoue tout simplement à sa fille que le corps ne sera sans doute jamais retrouvé, rapporte le quotidien Los Angeles Times.

Tentative de suicide et aveux

David Viens tente alors de se suicider et saute du haut d’une falaise de 25 mètres à Rancho Palo Verdes, près de Los Angeles. Il s’en sort  mais est gravement blessé. Il finit par avouer le crime à la police sur son lit d’hôpital. Les enregistrements des aveux du restaurateur ont été diffusés, en fin de semaine, aux membres de la cour devant laquelle il est jugé. Elle devrait donner son verdict aujourd’hui. Une affaire qui passionne les Etats-Unis.

Chaoui @

Notez cet article