Le mouvement des citoyens algériens en France (MCAF) prévoit une journée de protestation, le 1er novembre prochain, sous le signe : « Vos avions au sol !!! Pour que cesse l’arnaque !!! »

le billet d’avion Paris/Alger se négocie à plus de 450€ alors que pour nos voisins marocains, un aller-retour vers la France est à moins de 100€ / DR

La prochaine action prévue par le MCAF est « le boycott d’Air Algérie et Aigle Azur  par toute la communauté algérienne de l’étranger pendant la journée du 1er novembre prochain », précise le communiqué du mouvement.

Mais les militants ont prévu une première opération coup de poing, auparavant qui sera lancée le jour du rassemblement devant l’Ambassade d’Algérie à Paris, le 17 octobre à 17  heures. Ils envisagent de bloquer les comptoirs d’embarquement dans les aéroports. Ce boycott concerne tous les vols de ces deux compagnies au départ de l’étrangers vers l’Algérie.

Le mouvement informe « nos compatriotes dès à présent pour prendre les dispositions nécessaires pour éviter des désagréments,  éventuellement se faire rembourser sans frais ou alors changer de dates sans frais aussi », a indiqué Omar Aït Mokhtar, coordinateur du MCAF et Mohand Berrache, président du Conseil national de l’immigration (CNI), au cours d’une conférence de presse, hier.

Protestation et poursuite judiciaire

 

Les deux compagnies concernées, font l’objet d’une plainte en justice et d’une requête auprès de l’IATA (The Air Transport Association) laquelle va diligenter une enquête pour le motif : d’«entente commerciale illicite» ont-ils signalé.

 

Il faut noter qu’en ce moment le billet d’avion Paris/Alger se négocie à plus de 450€  alors que nos voisins marocains offrent un aller-retour vers Paris, et des offres spéciales pour les weekends ou la fête de l’aïd, à moins de 100€ !

 

Chaoui A