Le 1er novembre l’Algérie et la France s’associent pour offrir un concert exceptionnel de musique classique gratuit aux Algérois à l’occasion de l’année du 50e anniversaire de l’indépendance.

De la musique pour commémorer leur histoire commune, c’est le projet algéro-français prévu avec le Concert inaugural de l’Orchestre Symphonique Algérie-France (OSAF).

Après un premier concert le 19 mars 2012 à Paris dans le cadre de la célébration du 50ème anniversaire de la signature des accords d’Evian, l’Orchestre se déplace à Alger pour le «Concert Amitié Algérie-France» en partenariat avec l’Institut Français d’Algérie et le Palais de la Culture sous le haut patronage de la Ministre de la Culture Khalida Toumi.

L’Orchestre crée en 2011 dans le cadre de l’amitié France-Algérie est composé de musiciens français et algériens pour réunir les cultures des deux pays.

Sous la direction musicale du chef d’orchestre Amine Kouider, le concert fera résonner les plus belles musiques classiques dans Alger ce 1er Novembre à partir de 18 heures au Palais de la Culture. Ouverte au public, la manifestation sera entièrement gratuite. L’occasion de découvrir, les mélodies du grand Debussy, ou encore les incontournables opéras « Carmen » de Bizet ou le « Boléro » de Ravel.

Un panorama musical algérien viendra clôturer cet évènement unique avec les morceaux  de Anachid Watania et Rihla repris par l’Orchestre symphonique.

Ce concert s’inscrit dans une dynamique de rapprochement entre les deux pays afin de renforcer le partenariat entre les deux nations dans le domaine culturel.

AB

Notez cet article