Le président de la république algérienne Abdelaziz Bouteflika a rendu un hommage à Chadli Bendjedid , décédé hier à Alger des suites d’une longue maladie.

Le président Bouteflika a dit regretter ce »moudjahid de la première heure »/ DR

Le jour-même de la mort de l’ex-président algérien, Bouteflika a  adressé un message officiel. « C’est avec une profonde affliction que j’ai appris la nouvelle du décès du frère moudjahid, le président Chadli Bendjedid. Puisse Dieu Le Tout puissant l’accueillir en Son vaste paradis aux côtés de ceux qu’Il a comblés de Ses bienfaits et entourés de Sa grâce éternelle », écrit le Président Bouteflika dans son message.

« L’Algérie perd en lui un moudjahid de la première heure dont le souci majeur était d’affranchir le pays des affres du colonialisme et libérer son peuple de ses injustices, endurant les épreuves jusqu’à l’indépendance de l’Algérie et le recouvrement de sa souveraineté sur son territoire », ajoute le chef de l’Etat.

Le président algérien a présenté ses condoléances à la famille de l’ancien chef d’état. « En cette douloureuse circonstance « je rends hommage au moudjahid courageux et au nationaliste authentique, priant le Tout puissant de le compter parmi les martyrs et les moudjahidine, et d’accorder sa compassion à sa famille et ses compagnons d’armes »

La dépouille de Chadli Bendjedid sera exposée ce dimanche 7 octobre, à partir de midi au Palais du Peuple. Il sera enterré lundi 8 octobre dans le Carré des Martyrs, au cimetière El Alia à Alger.