Le ministère des transports consacre une enveloppe financière de 362 milliards de dinars (3,62 mds euros) pour la réalisation de 13 nouveaux projets dans le secteur ferroviaire,  rapporte l’APS ce lundi 5 novembre.

Ces projets consistent à réaliser des nouvelles lignes ferroviaires entre différentes villes du pays et la modernisation de plusieurs installations. Les travaux débutent dès le mois en cours, affirme le communiqué du ministère des transports.

Il s’agit de réaliser 643 km de nouvelles lignes, reliant notamment : Laghouat – Djelfa (110km), Djelfa -Boughezoul (140 km), Boughezoul-Ksar El-Boukhari (40km), Touggourt-Hassi Messaoud (154 km), Mecheria-El-Bayadh (130km), Hassi Mefffsouh (Oran)- Mostaganem (56 km), Arzew- Arzew ville (7 km),  et une nouvelle ligne qui reliera Bab Ezzouar à l’aeroport internation d’Alger (Houari Boumediène).

Quant  aux projets de modernisation toucheront 225 km de lignes ferroviaires:  Essania (Oran-Ain Timouchent (53km), Constantine-Ramdane Djamel (15km), et une ligne minière de 157 km à l’est du pays. Le réseau algérois sera également modernisé à l’issue de ces projets, indique la même source.

Par ailleurs, le journal électronique Maghreb Emergent dans un dossier consacré au développement du chemin de fer algérien, affirme que le ministère des transports  investira plus de 18 milliards de dollars dans le réseau ferré national à l’horizon 2015. Par cet investissement le gouvernement vise à porter le réseau actuel (3 919km) à 10 600 à l’horizon de la même année. Ces projets visent à moderniser et généraliser le train en Algérie, indique le ministère des transports.

I.C