Le lectorat arabophone domine la scène médiatique en Algérie tandis que les lecteurs francophones sont de plus en plus rares en Algérie.

D'après une étude réalisée en 2010 par la société IMMAR Research & Consultancy, spécialisée dans des études et du conseil marketing en Afrique sub-saharienne et en Afrique du Nord, 65% des lecteurs de la presse quotidienne en Algérie sont arabophones, à savoir 8 281 000 lecteurs. Quant aux francophones, ils sont à peine 10 %, à savoir 1 274 000, souligne cette étude selon laquelle 25% des lecteurs sont bilingues (3 185 000).

Advertisement

Ainsi, à en croire ces statistiques,  la presse quotidienne arabophone peut revendiquer 11 466 000 lecteurs et la presse francophone 4 459 000 lecteurs.  Concernant la répartition géographique, cette étude relève que le plus grand taux de lecteurs d’arabophones se trouve à l’Est avec 76%.  S'agissant du taux le plus élevé de bilingues, on le retrouve au Centre du pays avec 30%. Les francophones arrivent également en premier dans la région centre avec 14%.