A l’heure où le monde entier célèbre la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, l’Algérie, elle, déplore un bilan macabre et assiste impuissante face à la montée inquiétante des violences dont sont victimes au quotidien les femmes Algériennes.  

Selon des associations de défense des droits des femmes, rien que durant les 8 derniers mois, pas moins de 261 femmes ont été tuées. « Ces 261 femmes sont décédées après avoir été battues », a indiqué pour sa part le collectif  « Stop à la violence, les droits aux femmes maintenant ! » Soumeya Salhi, représentante de ce collectif, a fait savoir également, au cours d’une conférence de presse organisée dimanche à Alger,  que les violences contre les femmes ont augmenté de 426 % durant les huit premiers mois de 2012, par rapport à la même période de 2011. De son côté,  la gendarmerie nationale a relevé 1 354 cas d’actes de violence dont 297 viols et 329 atteintes à la pudeur subis par les femmes durant la même période, explique à ce sujet notre confrère  Tout sur l’Algérie.

Advertisement

Signalons enfin que plusieurs associations de défense des droits de la femme se battent actuellement pour « la révision urgente et la modernisation des dispositions du Code pénal et autres textes s’intéressant à toutes les formes de violence contre les femmes », a-t-on précisé en dernier lieu.