Les services de police, en Algérie, ont fait de la criminalité en milieux urbain, une priorité. Une rencontre débat consacrée à la criminalité dans nos villes a été organisée par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

La criminalité qui prolifère dans des endroits bien précis est « stable » et « maîtrisée » par la police selon des cadres de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). « les opérations coup-de-poing menées par les éléments de la Sûreté national ont donné de bons résultats et permis de restaurer l’autorité de l’Etat dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine », a indiqué le commissaire de police Bouda Adbelhamid, lors de cette rencontre.

D’après la même source, « il n’y a pas de crime organisé, mais une criminalité ordinaire liée aux atteintes aux personnes et aux biens, au vol sous toutes ses formes, aux agressions, au trafic de drogue et d’argent » .

Si l’on en croit les chiffres, la DGSN fait état de 35.512 affaires enregistrées durant le premier semestre de 2012, liées aux atteintes aux personnes, dont 24.590 ont été traitées. Durant la même période, 26.580 affaires concernant les atteintes aux biens ont été signalées, ainsi que 91 homicides, dont 79 traitées  et 13.293 affaires relatives aux coups et blessures volontaires. Selon l’intervenant, les « bandes rivales » ont fait leur apparition dernièrement dans certains milieux urbains, soulignant, à titre indicatif, que les services de police ont dû intervenir dans 38 cas de ce genre.

En outre, les jeunes sont particulièrement touchés par le fléau de la criminalité et doivent être sensibilisés. A ce titre, l’école doit constituer « une cible privilégiée » pour les cellules d’écoute et d’action préventive de la police nationale. L’objectif de la Sûreté national est de « réduire, de manière significative, ce fléau » a indiqué Kadaoui Khaled, commissaire de police.

Dans ce sens, 386 actions de sensibilisation ont été menées par ces cellules au niveau des établissements scolaires de la wilaya d’Alger durant le premier semestre de l’année en cours.  Au sujet des moyens déployés par la DGSN pour lutter contre toutes les formes de criminalité en milieu urbain, une unité spécialisée sera déployée prochainement, notamment dans le métro d’Alger, pour veiller à la sécurité des passagers.

A.C.

 

Notez cet article