En Algérie, les deux modes de contraception les plus fréquemment choisis par les femmes sont la pilule contraceptive et le stérilet. Passage au crible de ces deux modes de prévention des grossesses.

–       La pilule contraceptive : la pilule contraceptive est un traitement par voie orale à prendre tous les jours. On commence par le prendre le premier jour des règles puis pendant tout le cycle. Pour les mois qui suivent la première prise de la pilule, il faut arrêter le traitement de temps des règles puis reprendre immédiatement après. Il est fortement déconseillé de prendre la pilule en continu de façon à ne pas avoir ses règles du tout. Par ailleurs, il ne faut surtout pas oublier de prendre la pilule une journée. L’idéal est de fixer un moment auquel la prendre (le soir, avant de manger par exemple) et de s’y tenir chaque jour. La pilule a cela de pratique que l’on peut arrêter le traitement à tout moment sans intervention médicale. La pilule compte tout de même un taux d’échec de 8% non négligeable.

–       Le stérilet : le stérilet est un petit objet d’environ 3 centimètre en forme de T placé à l’intérieur de l’utérus par un médecin. Le stérilet est un contraceptif de long terme : sa durée de vie est de 3 à 7 ans. Le stérilet est plus efficace que la pilule, il y a un taux d’échec inférieur à 1% avec un stérilet. La pose du stérilet est un peu douloureuse mais une fois qu’il est bien installé dans l’utérus, la contraception n’est plus un problème durant au moins 3 ans.

Notez cet article