La mosquée de toutes les libertés. Mohamed Ludovic Zahed s’est lancé dans ce projet en proposant le 30 novembre prochain une prière ouverte à tous, hommes, femmes, homosexuels… dans une mosquée inclusive à Paris.

Ce franco-algérien est le fondateur du collectif citoyen des « HM2F » ( Homosexuel-les Musulman-es de France). « Je m’appelle Ludovic-Mohamed Zahed. J’ai 35 ans. Je suis musulman, gay, féministe, et je ne veux plus qu’en France on pense que cela est impossible ; que ces différents aspects identitaires sont incompatibles », affirme-t-il dans une tribune qu’il signe dans LeNouvelobs.com.

C’est dans cette même tribune qu’il annonce vouloir ouvrir une mosquée à la communauté gay, mais avertit qu’ « Il ne s’agit en cela pas d’ouvrir une mosquée « gay », ni de célébrer des mariages « gay ».Le militant tient à suivre le modèle de mosquée égalitaire, sans exclusion, déjà créé aux Etats-Unis et au Canada. La mosquée inclusive sera donc ouverte à tous ceux qui partagent la vision d’un islam ouvert et tolérant. La prière du 30 novembre marquera d’une pierre blanche le début de ce mouvement progressiste.

Mohamed Ludovic Zahed regrette qu’ « Aujourd’hui sous le coup de l’homophobie et de la misogynie, certain-es s’obstinent à condamner à mort les homosexuel-les par ignorance et en pratiquant l’amalgame ; considérant en quelque sorte que tous les individus appartenant de fait à une minorité sexuelle seraient des criminelles. » Ce fervent défenseur des droits des homosexuels, prépare actuellement une thèse à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) sur l’homosexualité en islam.

Notez cet article