L’auteur du film anti-islam assume tout et ne regrette rien !

0
117

Pour la première fois, le réalisateur du film islamophobe « L’Innocence des musulmans », l’Américain d’origine égyptienne, Nakoula Basseley Nakoula s’est confié depuis sa prison de Los Angeles à la presse. Lors d’un entretien accordé au New York Times,  le réalisateur du film qui a révolté le monde musulman a tout assumé et affirme ne rien regretter.  

Pis encore,  Nakoula Basseley Nakoula est même fier d’avoir dépeint le prophète Mohammed (QSSSL) comme un voyou aux pratiques déviantes !  Dans les colonnes du New York Times, il  a fait savoir que son film visait à faire « passer au peuple américain et au monde le message auquel je crois ». « J’ai pensé, avant d’écrire le script, à m’immoler par le feu dans un jardin public, pour que le peuple américain et mondial ait connaissance du message en lequel je crois »,  raconte plus exactement ce chrétien de confession copte âgé de 55 ans qui purge actuellement une peine de prison « pour violation de sa liberté conditionnelle dans une affaire d’escroquerie bancaire ».

Concernant les raisons qui l’ont motivé à réaliser ce film haineux, le pseudo-cinéaste se justifie en citant le meurtre de 13 personnes sur la base militaire de Fort Hood au Texas en novembre 2009. Ce meurtre a été perpétré par un psychiatre militaire musulman. Et aux yeux de Nakoula Basseley Nakoula, ce crime commis a été perpétré « au nom d’Allah » et illustre  « l’idéologie des musulmans » !

Pour rappel, lors de la diffusion sur You Tube de la bande-annonce du film « l’innocence des Musulmans », une véritable vague de colère a embrasé la rue arabe et musulmane. Des manifestations ont éclaté un peu partout dans le monde musulman et des consulats américains ont été pris pour cible dans de nombreux pays à l’image du consulat américain de Benghazi qui a été incendié alors que Christopher Stevens, ambassadeur des Etats-Unis en Libye, a été assassiné sans pitié par les assaillants.