Pour quiconque voudrait découvrir la vie sociale algérienne, facebook peut s’avérer être un outil utile. Cependant, dans le paysage facebookien algérien, composé de près de 3,8 millions d’utilisateurs, il y a des figures récurrentes que le novice doit connaître avant de se lancer dans l’aventure des réseaux sociaux. Voici une sélection de cinq profils bien de chez nous, pour mieux naviguer dans ce phénomène de société.

La fausse top-model

Advertisement

Attention ! Le faux profil  (notamment de fille) est l’un des travers du facebook algérien les plus répandus. Généralement assorti d’une photo d’une chanteuse libanaise ou d’une actrice d’Hollywood, le profil de la fausse top-model en a pris plus d’un dans ses filets. Combien de coups de foudre brisés en apprenant que Nadia est en fait Mouloud.

Le contestataire

« Tous pourris », « la magouille, toujours la magouille ». Le printemps arabe semble avoir donné des ailes à ce contestataire systématique qui n’hésitera pas à traiter les Algériens de peuple sale, en jetant son paquet de cigarette vide par la fenêtre.

Maître Capello

Amoureux des lettres, le Maître Capello s’octroie une liberté orthographique quasiment sans limite. « ah non mes comme même », « ca vas, la rotine », « joni mare,  acès c’est acès », « joyeux anne versser ». Walid Djaghlouf n’a qu’à bien se tenir.

Le moufti.com

Fusion entre un imam et Neo de Matrix, Le moufti.com trouve en facebook une tribune idéale pour ses entraînements de futur théologien. Sourates, videos d’enfants bien portants récitant le coran par cœur, rien ne l’arrête pour répandre la bonne parole.

L’Algerian Lover

L’Algerian Lover scrute les profils féminins et n’hésite pas à commenter. Non avare en compliments, l’Algerian Lover se transforme à l’occasion en un Maître Capello. « Ti a di bel yeux »,  « trou sixy , ta to ckel faut ou el faut ». L’Algerian Lover s’aventure également hors des frontières maghrébines pour aller flatter  de potentielles victimes outre-méditerranée, et participer à la renommée mondiale du dragueur algérien.