Un député UMP dénonce “une insulte” à tous les morts de la guerre d’Algérie

0
168

Depuis le début de la semaine, le bras d’honneur et le discours de Gérard Longuet choquent en Algérie mais aussi en France, où les critiques sont nombreuses chez les politiques, dont un élu UMP, son parti.

Au sein même du camp politique de Longuet, l’attitude du sénateur et ancien ministre de la défense déplaît. Le député UMP Claude Goasguen a déploré le geste de l’ancien ministre de la Défense, y voyant “une insulte” à tous les morts de la guerre d’Algérie. ” C’est d’ailleurs une insulte sur tous les morts de la guerre d’Algérie que de faire ce geste qui est un geste de mépris, aussi bien à l’égard des morts algériens que des morts français”, a-t-il déclaré.

Côté socialistes, c’est là qu’on est le plus critique : le président socialiste du Sénat Jean-Pierre Bel, a estimé que ce geste, de la part d’un ancien ministre, “ne peut qu’entretenir la guerre des mémoires”. Il a souligné qu’”il est de la responsabilité des représentants de la nation de contribuer au dialogue des mémoires et en particulier à l’intégration du passé colonial de la France dans le récit républicain, et non d’attiser l’ostracisme et le rejet de l’autre”. Le jour du 58e anniversaire de la Révolution, Harlem Désir, le premier secrétaire du parti socialiste en France avait tweeté “Le geste de G.Longuet illustre malheureusement la brutalité vulgaire d’une certaine droite qui abîme trop souvent le débat républicain.”

Des institutions ont également réagi comme l’Observatoire de lutte contre l’islamophobie, son président estime que Gérard Longuet “veut exacerber le conflit entre générations et composantes nationales françaises d’une part, le peuple français et le peuple algérien d’autre part, en se portant garant des valeurs de dignité de la nation française”.

 

AB