François Hollande ne semble pas avoir seulement le projet Renault en tête pour l’Algérie. Sur une délégation de 200 personnes, le président français a fait le choix d’être accompagné de 42 patrons, à la tête des plus grandes entreprises françaises. Qui sont ces entrepreneurs français et que viennent-ils faire en Algérie ?

A la différence de son prédecesseur, Nicolas Sarkozy, François Hollande n’est pas venu avec 150 chefs d’entreprise mais une quarantaine. Le business n’est pas la priorité du président français actuel pour sa visite à Alger, mais quand même un peu… Ce matin, ces grands noms de la sphère économique française ont rencontré plusieurs ministres algériens et des entrepreneurs algériens, dont le Forum des chefs d’entreprises (FCE), qui représentait le patronat algérien dans ces discussions avec le Medef. Que peut-on attendre de cette venue ?

Le premier ministre, Abdelmalek Sellal avait promis que « l’Algérie et la France » allaient, durant la visite des chefs d’entreprises français « procéder à la signature de 7 à 8 accords touchant plusieurs secteurs dont la défense, l’industrie, l’agriculture, la culture, l’enseignement et la formation ». Le pari est en partie réussi puisque Renault a déjà signé un accord avec l’Algérie hier, mercredi 19 novembre, qui porte sur la construction, à Oran, d’une usine de montage de véhicule de la gamme Symbole, avec un investissement initial de près de 1 milliard d’Euros. Lafarge va également signer un accord avec le Groupe Industriel des Ciments d’Algérie. Il s’agira pour les deux entreprises de produire de 5 millions de tonnes de ciment. Le géant pharmaceutique Sanofi, quant à lui pourrait s’allier à l’opérateur algérien Faïdal, pour produire des médicaments destinés aux Algériens. De plus, une demi-douzaine d’accords ont été signés par les deux pays, et cinq autres accords dans les médicaments, le ciment, et l’agroalimentaire sont prévus.

Outre ces accords, des conventions et principes de coopération ont été signés entre les ministres des deux pays. Entre autres, un mémorandum de coopération financière a été finalisé par le ministre des Finances, Karim Djoudi, et la ministre française du Commerce extérieur, Nicole Bricq. Le ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’Investissement, Chérif Rahmani, et le ministre français du Redressement productif, Arnaud Montebourg, ont signé une déclaration sur le partenariat industriel et productif. La présence de ces 42 chefs d’entreprise pourraient concrétiser cette coopération avec au moins des esquisses d’accords de production.

D’autres partenariats économiques pourraient donc être signés d’ici la fin de la journée. François Hollande a, pour sa part, insisté sur la nécessité de renforcer et surtout d’accélérer les relations économiques entre les deux pays, qui, d’après le président français,  » peuvent ouvrir un partenariat stratégique d’égal à égal. »

Liste des 42 chefs d’entreprise venus à Alger :

– Philippe BARRIL, Vice-président exécutif de Technip

– Jean-Louis CHAUSSADE, Directeur général exécutif de Suez Environnement

– Ricardo CORDOBA, Président Directeur Général de GE Electric

– Yves-Louis DARRICARRERE, Membre du comité exécutif de Total, Président de Total Upstream

– Jean-Marie DAUGER, Directeur général adjoint de GDF-Suez, Président du Conseil de chefs d’entreprise France-Algérie

– Jacques GERAULT, Directeur des Affaires publiques d’Areva

– Michel SABATIER, Directeur de Midisun

– Robert VINCENT, Président directeur général de Vincent Industrie

– Habib FEKIH, Président d’Airbus Moyen-Orient Afrique du Nord, Président d’Airbus Corporate Jets

– Patrick GRUAU, Président Directeur Général de GRUAU

– Jean-Pierre BERTRAND, Directeur général délégué de Colas Rail

– Philippe DELLEUR, Président d’Alstom international

– Jean-Christophe KUGLER, Directeur de la Région Euromed de Renault

–  Meziane LDJEROUIDENE, Aigle Azur

–  Pierre MONGIN, Président directeur général de la RATP

–  Jacques SAADÉ, Président directeur général de CMA-CGM

– Reynald SEZNEC, Président directeur général de Thalès International

–  Jean SOUCHAL, Président du directoire de Pomagalski

– René CAMART, Président du directoire de La pierre de France

– Christian COMBES, Directeur du développement grand international, Eiffage Travaux Publics

– Laurent FAYAT, Président Directeur général de Razel

– Ouarda KARRAÏ, Directrice développement chez Bouygues Construction

– Bruno LAFONT, Président directeur général de Lafarge

– Agnès LENOIR,Président directeur général d’Actiplast

– Olivier-Marie RACINE, Président directeur général de Bouygues Bâtiment International

– Isabelle SCHLUMBERGER Directrice générale commerce et développement,  J.C. Decaux

– Christian TERRASSOUX, Président directeur général de Pitch Promotion

– Jean-Jacques WAGNER, Directeur général de Ceric Technologies

– Jean-Marc CHALOT, Président directeur général de Peters Surgical

– Arnaud GOBET, Président d’Innothera

– Antoine ORTOLI, Senior vice-president, Opérations pharmaceutiques intercontinentales, Sanofi Aventis

– Frédéric VAILLANT, Président directeur général de Medasys

– Christian COUILLEAU, Groupe Even

– Marc GILLAUX, SWING

– Bertrand PIGNOLET, Directeur général de Tecnoma

– Armel REMINIAC, Groupe Emeraude SFPI

– Benoît RIGAL, Gérant de France Exportea

– Emmanuel VALLENTIN-DULAC, Directeur général de SH Biaugeaud

– Jean-François BEUZE, Président directeur général de Sifaris

– Nicolas DALLERY, Président de Thomson Broadcast

– Nathalie MARTHE-BISMUTH, Directrice générale d’IGN France-International

– Stéphane RICHARD, Pésident directeur général de France Telecom Orange

Notez cet article