Bonne nouvelle pour les citoyens algériens qui prennent chaque jour les transports en commun. L’Etat s’est réveillé de sa léthargie et s’attaque à l’anarchie que les transporteurs de voyageurs imposent aux algériens. Ainsi, une nouvelle grille de tarifs vient d’être promulguée par le ministère des Transports pour plafonner les prix du transport collectif urbain.

Ainsi, selon un communiqué du ministère des Transports, des nouveaux tarifs du ramassage ont été fixés en fonction des kilomètres parcourus. A ce titre, le voyageur aura à dépenser 20 DA pour un rayon de 10 Km,  30 DA  pour 20 km et 35 DA pour 30 km. La nouvelle grille arrêtée par le ministère des Transports plafonne également les tarifs du transport par taxis individuel et collectif. Ces tarifs sont de 15 DA/km.  En revanche, la prise en charge en course s’élèvera à 20 DA par km. Autre nouveauté, le stationnement pour attente est facturé à 20 Da chaque 15 mn. Quant au bagages, s’ils sont supérieurs à 15 kg, ils seront facturés à 10 DA, précise le ministère des Transports. Au niveau des taxis collectifs, la place sera facturée à trois DA/km pour l’inter-communal et l’inter-wilayas. Le tarif est de cinq DA/km pour le transport urbain. Enfin, le ministère des Transports justifie cette nouvelle grille des tarifs par une « évolution des différents constituants des coûts d’exploitation des moyens de transport des voyageurs ».