Issad Rebrab veut aller réaliser des investissements en France. Le patron du groupe agroalimentaire Cevital veut acquérir le groupe français Doux, spécialisé dans l’élevage de volaille. Le site TSA, qui a révélé l’information, a cependant précisé que l’accord est toujours en négociation. «Nous sommes intéressés par le rachat de Doux, mais nous ne pouvons pas en dire plus. Nous avons un accord de confidentialité à respecter», a révélé une source du groupe de Issad Rebrab au journal électronique.

Le groupe Doux, qui emploie des milliers de personnes, est en liquidation judiciaire. Il ferme plusieurs de ses sites en France. Pour sauver l’entreprise, deux ministres français ont rencontré le président de Cevital. Il s’agit de Stéphane le Fol, ministre de l’Agriculture, et le ministre de Redressement productif, Arnaud Montebourg.

Notez cet article