Une nouvelle découverte de pétrole vient d’être réalisée par la compagnie Sonatrach en association avec ses partenaires PTTEP (Thaïlande) et CNOOC (Chine). D’après les explications fournies par la compagnie nationale d’hydrocarbures, cette nouvelle découverte a été réalisée à l’issue du forage d’exploration Mouia Aissa-1(MAS-1) dans le périmètre de Hassi Bir Rkaiz.

Dans un communiqué rendu public, Sonatrach annonce également qu’elle envisage avec l’aide de ses partenaires thaïlandais et chinois,  « d’entreprendre des travaux complémentaires sur cette découverte pour en apprécier l’étendue en vue de développer, dans le sillage, des projets inscrits dans le bassin de Berkine ».

Il est à rappeler que cette nouvelle découverte de pétrole n’est pas la première du genre depuis le début de cette année en cours. En septembre dernier, Sonatrach et la compagnie allemande E.ON avaient annoncé une 7e découverte dans la zone de Rhourde Yacoub, située à 800 km au Sud d’Alger.  Durant les deux dernières années, les découvertes de nouvelles réserves de pétrole se sont succédées.

En 2010, l’Algérie a découvert vingt-neuf réserves, dont la plupart se situent dans les bassins du sud-est du pays, à Berkine et Illizi. Et en 2011, des découvertes d’hydrocarbures ont été réalisées dans le nord du pays. Il s’agit plus précisément de deux gisements pétroliers découverts dans la région de Tébessa et le second entre les wilayas d’El Bayadh et de Béchar.  Dans ce contexte, les autorités algériennes croient savoir que de nombreuses régions riches en hydrocarbures demeurent encore sous-explorées.