Les footballeurs algériens qui évoluent en Europe participent à la défense de la cause palestinienne. En effet, au moins cinq joueurs algériens ont signé l’appel au boycott de l’Euro des moins de 21 ans  qui doit se dérouler en Israël l’année prochaine. Ryad Boudebouz, Hilal Soudani, Hassan Yebda, Yacine Brahimi, Billel Omrani, ont donné tous leurs voix pour soutenir cet appel de boycott signé d’ores et déjà par pas moins de 62 joueurs professionnels qui évoluent tous dans les grands championnats européens.

Cet appel au boycott est, en fait,  une lettre de protestation adressée à l’UEFA qui a confié l’organisation de ce tournoi à un pays qui tue et massacre des enfants et des femmes palestiniens à Gaza.  « Organiser un Euro en Israël, c’est les récompenser pour des actions contraires aux valeurs sportives », ont dénoncé ainsi ces sportifs de haut niveau dans leur lettre. « C’est inacceptable que des enfants soient tués alors qu’ils jouent au football. Dans ces circonstances, l’accueil du Championnat d’Europe des moins de 21 ans, serait perçu comme une récompense pour des actes, contraires aux valeurs du sport », s’indignent encore ces footballeurs qui estiment que l’instance européenne du football, l’UEFA, ferme beaucoup les yeux sur la récente agression israélienne contre Gaza.

Soulignons enfin que Parmi les signataires de cet appel de boycott, on retrouve la star du football africain l’ivoirien Didier Drogba et la star belge Eden Hazard. Frédéric Kanouté, Jeremy Menez, et d’autres grands noms du football européen figurent également sur la liste des signataires. Tous ces joueurs professionnels ont exprimé leur « solidarité avec le peuple de Gaza qui vit depuis trop longtemps en état de siège, et dont on refuse les droits humains les plus fondamentaux: la dignité et la liberté », a-t-on lu dans leur lettre.