Le sénateur français UMP Gérard Longuet, ancien ministre de la Défense au gouvernement de Nicols Sarkozy, et le député FN, extrême droite, Gilbert Collard, ont été assignés jeudi en justice pour « injure publique » suite à une plainte déposée par l’association du Rassemblement démocratique algérien pour la paix et le progrès (RDAP) et sa branche nommée l’Organisation arabe unie (OAU).  L’affaire est traitée au niveau du tribunal de grande instance de Paris.

L’avocat de Saada Zaoui, président de l’association RDAP, a expliqué dans une déclaration faite au site internet Les Inrocks que les bras d’honneur adressés à l’Algérie par ces deux politiciens français est « un geste outrageant à l’égard des morts et des martyrs de la guerre d’Algérie et, à travers eux, à l’égard des personnes d’origine et/ou de nationalité algérienne ». D’autre part, Anthony Bem, l’avocat de l’association à l’origine de ces poursuites judiciaires, a indiqué également qu’il est demandé « à chacun des deux hommes politiques, outre le remboursement des frais d’avocat, de verser 50 000 euros pour chaque association plaignante et 20 000 euros à Saada Zaoui, au nom du préjudice moral subi ».

Signalons enfin que l’association du Rassemblement démocratique algérien pour la paix et le progrès (RDAP) et l’Organisation arabe unie (OAU) sont deux associations qui ont pour mission d’assurer « la défense des personnes musulmanes et/ou arabes » établies en France.