Les Etats-Unis sont sous le choc après le massacre dans une école de 20 enfants

0
107

L’émotion était vive dans la ville de Newton, dans le Connecticut aux Etats-Unis, après ce terrible drame qui a eu lieu dans une école primaire. Une fusillade a éclaté vendredi 14 décembre dans l’établissement et a fait 27 morts, dont 20 enfants.

Ce matin, la ville de Newton était meurtrie après la journée noire du vendredi. Ce terrible 14 décembre marquera les consciences américaines, qui  heure par heure, apprenaient la mort d’une nouvelle personne dans cette tuerie, qui est l’un des pires carnages commis dans un établissement scolaire aux Etats-Unis.  Vingt enfants et sept adultes ont été tués, dont le meurtrier, et le bilan humain n’est malheureusement pas encore définitif, il se pourrait qu’il y ait d’autres victimes.

On ne connaît pas les motivations du tueur, dont l’identité n’a pas été divulguée. Tout ce que l’on sait de cet homme, c’est qu’il est entré dans cette école, où sa mère était institutrice, peu après 09H30. Il portait deux pistolets, selon le New York Times. Il s’est concentré sur deux salles de classe, où il a froidement abattu 20 enfants et six adultes. Au moins une centaine de coups de feu ont été tirés, 18 enfants sont morts sur place.

Dès le vendredi soir, des centaines de personnes s’étaient réunies sur place pour rendre hommage aux victimes et un service religieux s’est tenu à l’église catholique de la ville. Aujourd’hui encore, les hommages se succédaient. Le président américaine Barack Obama, n’a pas caché son émotion et a dénoncé un crime « haineux » et « abominable », promettant des « mesures significatives » pour éviter ce genre de tragédie à l’avenir. Fera-t-il le nécessaire pour durcir la réglementation du port d’armes ? Un débat qui ne cesse de revenir à chaque tuerie de ce type. Ce drame, par sa violence inouïe, pourrait réellement avoir une influence sur cette question.