La diplomatie américaine a salué les efforts de l’Algérie en matière de réformes politiques.  Jeudi soir, en marge de sa visite à Alger,  le secrétaire d’Etat adjoint américain, William Burns a fait savoir que l’Algérie qu’au cours des dernières années, « a adopté des mesures afin de renforcer sa démocratie et nous nous félicitons du progrès qu’elle accomplit dans le sens des réformes démocratiques ».

Lors d’un point de presse au siège de l’ambassade américaine à Alger, William Burns a fait remarquer également que « ma visite est une autre opportunité offerte pour renforcer les relations bilatérales sur différents plans ». Pour ce faire, « nous continuons de travailler avec l’Algérie pour renforcer et approfondir les relations au bénéfice des deux pays et des deux peuples dans les différents domaines, notamment ceux du commerce, de l’investissement, de la sécurité et de la diplomatie », a indiqué encore M. Burns. S’agissant enfin de la lutte contre le terrorisme, William Burns a précisé que l’Algérie « a eu à faire face à ce fléau » et « a été également le tout premier pays qui a condamné les attentats du 11 septembre 2001 de New York et exprimé sa solidarité avec le peuple américain ».

 

La Rédaction avec Agence