La Direction générale d’Algérie Poste a tenu sa promesse. La direction de la société et les représentants des travailleurs ont entamé, depuis hier mercredi, les discussions portant sur une nouvelle convention d’entreprise.

Selon une source syndicale, les travailleurs et les représentants de l’entreprise vont revoir de « fond en comble » l’accord signé en 2003. Ce dernier n’a jamais été réellement appliqué, a-t-on ajouté.

Les points qui seront abordés lors de ces discussions se rapportent notamment à la nouvelle nomenclature des postes, un nouveau plan de carrière et, bien entendu, un nouveau barème des salaires.

Cette négociation fait suite à une grève générale organisée, pour rappel, par les travailleurs d’Algérie poste début janvier. Le débrayage avait duré une quinzaine de jours. Il a fallu que le ministre de la Poste, Moussa Benhamadi, intervienne pour que les travailleurs reprennent le travail.

Les 30000 salariés de l’entreprise publique demandent essentiellement l’application de la convention de branche et la réactivation de la nomenclature des postes. Certains travailleurs se sont plaints, essentiellement, du fait qu’ils n’ont pas connu de promotion depuis plusieurs années.

E. W.

Notez cet article