Cette vidéo aura été le sujet de conversation favori de tous les internautes ce weekend. Sur une vidéo qui le tour du web, on voit un homme politique bulgare, Ahmed Dogan, le chef historique du Mouvement pour les droits et les libertés (MRF) menacé par un homme armé qui tente de tirer sur lui, mais le coup ne part pas…

La vidéo a choqué et effrayé plus d’une personne. Le 19 janvier dernier, Ahmed Dogan à la tribune du congrès du parti de la minorité musulmane en Bulgarie, est menacé en direct par un homme qui tient une arme à feu. Depuis ce jour la vidéo de cet acte insensé fait non seulement le tour du web et de la presse. Quel était le but de cette tentative d’assassinat, était-ce réellement une tentative de meurtre, ou seulement une blague ?

En effet, la première version, basée sur la vidéo indique que l’homme armé, tente de tirer sur l’homme politique mais n’y parvient pas parce que son arme s’est enrayée. Mais de son côté la personne qui porte l’arme, Oktai Enimehmedov, affirme qu’il n’a jamais voulu tuer l’homme politique mais a seulement voulu actionner un pistolet à gaz poivre, était donc inoffensive. Version confirmée par la police bulgare, qui a affirmé qu’Ahmed Dogan n’était pas en danger de mort.

Le jeune homme de 25 ans, issu lui aussi de la minorité turque, a expliqué ses motivations dans une lettre laissé chez sa mère. Il précise qu’il ne voulait tuer personne mais seulement montrer à Ahmed Dogan que ce dernier n’était pas «intouchable» et s’offrir quelques minutes de célébrité.

Oktai Enimehmedov, a tout de même été arrêté par la police et inculpé d' »hooliganisme » et de « menaces de mort », a annoncé dimanche le Parquet de la capitale bulgare.

Notez cet article