«Plus de 4 millions de personnes ont été inscrites dans le fichier national du logement. Le document est sans cesse enrichi pour éviter des tricheurs». C’est ce qu’a affirmé, ce matin, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Abdelmadjid Tebboune dans une interview accordée au journal arabophone Echourouk.

Le ministre de l’Habitat et de l’urbanisme a décidé d’apurer son secteur. Pour empêcher que des tricheurs profitent des largesses de l’Etat, le ministère de l’Habitat a réactivé le fichier national de logement, de sorte à empêcher ceux qui ont déjà bénéficié de logements publics de postuler à toute autre forme d’aide de l’Etat. « Nous avons ajouté 4 millions de personnes à la liste », a précisé le ministre de l’Habitat qui a menacé les récidivistes de poursuites judiciaires.

Abdelmadjid Tebboune a indiqué que les moyens dont disposent actuellement le pays ne permettent pas de réaliser plus de 80 000 logements par an. C’est pourquoi l’Etat a fait recours aux entreprises étrangères pour l’aider dans la concrétisation de ce projet.

Pour tenter de régler le problème de logement dans la wilaya d’Alger, le ministre a indiqué que l’Etat a réservé deux assiettes foncières pour créer de nouvelles villes à Sidi-Abdellah et Bouinan. Alger aura un quota de 60 000 logements à lancer d’ici le premier trimestre en cours. Les villes d’Oran et Annaba auront un quota similaire, a précisé le ministre de l’Habitat.

Essaïd Wakli 

Notez cet article