Algérie : un ancien Wali condamné à la prison

0
196

L’ex-Wali d’El Tarf, Djilali Arar, a été condamné jeudi par la cour de Constantine à  3 ans de prison ferme, une amende de 100.000 DA et privation d’occuper un poste dans la fonction publique durant 10 ans. Cet ancien Wali a été poursuivi pour   » délit d’initié en faveur d’une partie donnée dans la passation de marchés publics » et de « coalition de fonctionnaires » dans l’affaire de l’équipement du lycée de Chbaïta-Mokhtar, dans la wilaya d’El Tarf.  Le ministère public avait requis, le 31 janvier dernier, lors du procès en appel, une peine de dix (10) ans de prison ferme à l’encontre de cet ex-haut fonctionnaire de l’Etat qui a écopé au final d’une peine de prison de 3 ans de prison.

Il est à souligner que dans ce même procès, des peines de 5 à 10 années de prison ont été également requises à l’encontre de 10 autres accusés, dont l’ancien directeur du Logement et des équipements publics (DLEP) de la wilaya d’El-Tarf, et deux fournisseurs.  Rappelons que l’ex wali d’El Taref de 2003 à 2006, avait également été jugé dans une autre affaire par le tribunal d’Oum El Bouaghi, et condamné en première instance et par contumace à 2 années de prison ferme et à 200.000 DA d’amende, puis en appel, en novembre 2011, à 2 années d’emprisonnement avec sursis.

La Rédaction avec APS