Un communiqué du Ministère des Affaires étrangères français appelle au regroupement des cimetières chrétiens, où se trouvent des tombes de défunts français.

Le Quai d'Orsay a décidé de prendre des initiatives pour améliorer l'entretien des cimetières chrétiens en Algérie, laissés à l'abandon, et parfois profanés. Dans un communiqué de presse, le ministère des affaires étrangères français indique que la France a choisi de regrouper plusieurs cimetières pour mutualiser les efforts visant à protéger ces lieux de sépulture. "Pour les cimetières les plus dégradés et souvent isolés, le choix du regroupement, solution plus durable assurant le respect dû aux défunts, a été retenu par les pouvoirs publics", précise le communiqué.

Advertisement

En effet depuis plusieurs années, de nombreux cimetières chrétiens en Algérie font souvent l'objet de dégradations de la part de vandales. En 2011, dans la région de Béjaia, 150 tombes avaient été dégradées en août 2011. Encore l'an dernier, sept tombes du cimetière chrétien de Rouïba avaient été profanées par des jeunes âgés de 19 et 26 ans.

"À ce jour, 120 cimetières ont été regroupés dans les circonscriptions consulaires d’Alger, Annaba et Oran, en plein accord avec les autorités algériennes. Une seconde phase portant sur le regroupement de 137 cimetières impliquera la poursuite d’un effort budgétaire important qui nécessitera de mobiliser collectivités territoriales, associations et particuliers", indique le Quai d'Orsay, dans son communiqué.