Le Gouvernement est catégorique : l’âge de la retraite n’augmentera pas.  Le ministre du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, Tayeb Louh, a indiqué, samedi à Alger, que la question de l’augmentation de l’âge de la retraite n’est même pas un sujet « d’actualité » en Algérie.  D’autre part, il a bien expliqué que le Gouvernement ne compte pas maintenir les travailleurs retraités à leurs postes. Et pour cause, la priorité sera donnée aux jeunes frappés de plein fouet par la misère sociale et le chômage.

« Plus de 70% des demandeurs d’emploi sont des jeunes », a indiqué à ce sujet Tayeb Louh. Quant au projet de système de retraite complémentaire, Tayeb Louh a expliqué qu’il est en cours d’élaboration dans le cadre d’un avant-projet de loi sur les mutuelles lequel est en cours d’examen au niveau du secrétariat général du gouvernement.  Justement, cet avant-projet de loi vise à réformer la sécurité sociale en Algérie en permettant l’établissement d’un partenariat entre le système des mutuelles et la sécurité sociale, ce qui permettra d’introduire les prestations des mutuelles en matière d’assurance maladie dans le système de la carte Chifa.

Cette loi permettra d’augmenter également le taux de couverture sociale des assurés bénéficiant de l’assurance maladie de 80% actuellement à 100% après l’addition des 20% accordés par les mutuelles à leurs adhérents en matière d’assurance maladie, a révélé Tayeb Louh.

La Rédaction avec APS