La gendarmerie nationale a finalement identifié l’assassin de la petite Chaima. C’est ce qu’annonce le groupement de la gendarmerie nationale de Blida dans un communiqué repris ce matin par les médias.

« Nous avons des preuves formelles sur la responsabilité d’une personne dans l’assassinat de la petite fille », a déclaré un responsable de la communication de la Gendarmerie nationale, cité par les journaux. Il a indiqué que le présumé assassin, dont le nom n’a pas été révélé pour les besoins de l’enquête,  a été auditionné juste après la découverte du corps de la petite fille, mais « faute de preuves », il a été relâché.

Les gendarmes sont actuellement à la recherche du présumé assassin. Ce dernier est en fuite. La petite Chaïma avait été kidnappée, puis assassinée après avoir subi des sévices. Son corps avait été retrouvé dans un cimetière de Mahalma, à l’Ouest d’Alger par les éléments de la gendarmerie nationale.

E. W.