Décidément,  la décence n’a plus aucune limite pour Cheikh Al Qaradaoui. Du haut de sa tribune médiatique que lui offre la chaîne de télévision Qatarie Al-Jazeera, ce savant vénéré par les extrémistes et les fanatiques continue à lancer ses prêches et ses fetwas qui justifient le crime et l’assassinat.

Et cette fois-ci, le vénéré Al Qaradaoui a poussé le bouchon jusqu’à l’absurde puisqu’au cours de son émission diffusée chaque semaine sur Al-Jazeera, le prédicateur égyptien réfugié au Qatar a justifié l’assassinat de toutes les catégorie de la population syrienne si celles-ci soutiennent le régime en place, à savoir le clan d’Al-Assad. Dans l’esprit obtus de ce théologien qui ignore les principes fondateurs de l’humanisme musulman, il est licite de tuer « les prédicateurs, les penseurs, les savants, religieux ou pas, théologiens ou non, civils comme militaires » si ces derniers prennent juste partie pour le camp d’Al-Assad.  Le Cheikh sanguinaire a même parlé de la nécessité de combattre ces personnes innocentes, puisqu’elles sont civiles et n’occupent nullement une fonction au sein du régime d’Al Assad, au nom de la sacro-sainte guerre contre les autorités syriennes.

Cet appel au meurtre a provoqué une véritable onde de choc notamment sur la toile où la vidéo d’Al Qaradaoui a circulé à la vitesse de la lumière. Les internautes ont été nombreux à dénoncer les dérapages dangereux de ce prédicateur qui élève le meurtre au rang du devoir religieux ! En Algérie, l’indignation a été aussi générale et Al Qaradaoui a su parfaitement comment s’attirer les foudres d’une opinion publique qui rejette de plus en plus l’hypocrisie de ce théologien au service des monarchies du Golfe, des régimes qui n’ont rien à envier  à l’autoritarisme et barbarie du régime syrien d’Al Assad. Mais cette vérité, bien sûr, n’est pas bonne à dire pour le sieur Al Qaradaoui…

Notez cet article