Corruption : Bouteflika promet aux Algériens de « demander des comptes à toute personne coupable aux yeux de la loi »

0
123

Les affaires et scandales de corruption n’ont pas laissé le Président Abdelaziz Bouteflika indifférent. Mardi 19 mars, à l’occasion de la fête de la Victoire, il a adressé un message aux Algériens, lu en son nom par Mohamed Ali Boughazi, conseiller à la présidence de la République, au cours du séminaire sur l’Armée de libération nationale (ALN) organisé à Tébessa. Et dans ce message, Bouteflika a abordé ouvertement les récentes affaires de corruption qui ont secoué l’Algérie.

« S’agissant des tentatives d’enrichissement illicite et au préjudice des deniers publics et des droits de la communauté nationale, la loi s’appliquera dans toute sa rigueur, car l’Etat est déterminé à imposer le sérieux et l’intégrité dans le travail et n’hésitera pas à demander des comptes à toute personne coupable aux yeux de la loi, tout en veillant à recouvrer les droits spoliés », a-t-il ainsi promis. D’autre part,  Bouteflika a reconnu que « des erreurs et des lacunes ont émaillé la réalisation de certains projets ».

« Nombre de ces défaillances peuvent être expliquées par diverses raisons, alors que pour d’autres, un examen minutieux s’impose à l’effet de demander des comptes à ceux qui ont failli à leur mission, quels que soient leurs postes », a-t-il ajouté à ce sujet. Concernant la Justice, Bouteflika a assuré qu’elle « jouit aujourd’hui de la compétence qui la conforte dans son action ». « Nos devoirs imposent à l’Etat d’être fort et d’exercer pleinement son pouvoir dans le respect des lois de la République, de manière à rassurer sur ses capacités à protéger la vie, les biens et la dignité des citoyens », a relevé enfin le chef de l’Etat.