Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Rachid Haraoubia a évoqué les relations bilatérales dans le domaine de la formation supérieure avec l’ambassadeur de la République de Turquie en Algérie. Ils se sont entendus sur l’octroi de bourses pour les étudiants des deux pays. 

C’est à travers deux mesures : donner un nouveau souffle à la formation des enseignants et aux échanges inter universitaires notamment via l’octroi de bourses au profit des étudiants algériens et turques, que le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et l’ambassadeur de la République de Turquie en Algérie, Adnan Keçeci ont convenu de renforcer les relations des deux pays dans le domaine de l’Enseignement supérieur.

Lors de cette audience accordée par Rachid Haraoubia, les deux parties ont évoqué « un intérêt » pour le « renforcement de l’enseignement de la langue turque au sein de certaines universités algériennes, notamment dans les filières d’histoire et de civilisation où un grand nombre de patrimoine et d’archives national datait de la période ottomane », a indiqué samedi un communiqué de ce département ministériel.

La rédaction avec APS