Le projet de la grande d'Alger/DR

L’Algérie tient à sa Grande Mosquée ! Les autorités défendent bec et ongles ce méga-projet dont le coût exorbitant, plus d’un milliard d’euros, a alimenté une vive polémique au sein de la société algérienne. Mais face à cette polémique, le ministre des Affaires Religieuses, Bouabdallah Ghlamallah, n’a nullement fléchi et a assuré que cette Grande Mosquée sera un monument somptueux qui fera, à l’avenir, la fierté des algériens.

Et pour convaincre les plus réticents, Bouabdallah Ghlamallah a indiqué que cette Grande Mosquée sera dotée de plusieurs équipements et espaces culturels qui permettront aux algériens de s’épanouir. Ainsi, doté d’une salle de prière d’une capacité de 120.000 fidèles, la Grande Mosquée d’Alger comprendra également une Maison du Coran d’une capacité d’accueil de 300 places pédagogiques pour les étudiants en post-graduation, un centre culturel islamique, un centre d’exposition, une bibliothèque d’une capacité de 2.000 places dotée de 1 million d’ouvrages, une salle de conférence, un musée d’art et d’histoire islamiques et un centre de recherche sur l’histoire de l’Algérie, a promis le ministre dans une conférence organisée au forum du journal El-moudjahid. La Grande Mosquée d’Alger bénéficiera également de plusieurs salles dotées de moyens multimédias, de bâtiments administratifs, d’un parking de 6.000 places, des espaces verts ainsi que des locaux commerciaux sont prévus dans le cadre de ce gigantesque projet.

Enfin, le directeur général de l’Agence nationale de réalisation et de la gestion de Djamâa El-Djazair (ANAGERMA), Mohamed Lakhdar Aloui, a indiqué que deux études parasismique et géotechnique ont conclu que le sol sur lequel est édifiée la Grande Mosquée d’Alger est « dur, sans failles et sans risques de liquéfaction ».  Il a ajouté dans ce sens que la Grande Mosquée d’Alger sera dotée d’un système parasismique « très performant capable d’absorber plus de 70% de l’accélération du séisme ». Pour rappel, la Grande Mosquée d’Alger, dont le site de réalisation se situe dans la commune de Mohammadia (est d’Alger) se compose de 12 bâtiments indépendants, disposés sur un terrain d’environ 20 hectares avec une surface brute de 400.000 m2.

Notez cet article