La marque Renault toujours la chouchou des automobilistes algériens en 2013

0
121

Renault a la cote en Algérie, et ce n’est pas prêt de changer. La marque française continue à faire de belles ventes même en ce début d’année. Pour Renault, les ventes dans les 10 prochaines années pourraient bien atteindre le million de ventes.

L’année 2012 aura permis à Renault de dépasser la barre des 113 000 ventes, et 2013 semble démarrer sur les chapeaux de roues. «Renault Algérie a réalisé un très bon travail ces dernières années. Notre filiale est en train de rééditer ses exploits en ce début d’exercice 2013», a expliqué au quotidien El Watan, Carlos Tavarès, directeur général délégué aux opérations internationales de Renault, lors de sa présence au salon de l’automobile. Un événement durant lequel le stand Renault a été largement plébiscité. En effet, avant même l’ouverture du salon les responsables de la marque avaient reçu au moins 3500 commandes pour la la Clio 4 Dynamique, qui avait récemment été élue voiture de l’année. Et en janvier et février, ce sont 22 000 voitures, de la marque Dacia et Renault qui ont été commandées auprès du distributeur Renault Algérie.

Le premier trimestre annonce donc une année prometteuse pour Renault, qui réalise l’un de ses meilleurs chiffres en Algérie. D’autant plus que la marque automobile mise beaucoup sur le marché algérien et compte lancer près de 10 nouveaux véhicules en 2013, avait annoncé en mars Guillaume Jouslin, directeur général de Renault Algérie.

La création d’une usine de montage Renault à Oran devrait également favoriser une nette augmentation des ventes pour les dix prochaines années. Carlos Tavarès est très optimiste pour l’avenir de sa marque en Algérie. «Je n’ai pas de doute, le marché algérien va continuer à progresser et je pense que vers 2020, il atteindra le million d’unités vendues.»