L’Algérie « n’a aucune prétention ou revendication sur le territoire du Sahara occidental »

0
121

L’Agence France Presse (AFP) a provoqué la colère de la diplomatie algérienne. Dans une dépêche diffusée lundi, l’AFP a affirmé que l’Algérie et le Maroc se disputaient le Sahara occidental. Et cette information n’a été vraiment du goût des autorités algériennes. Ces dernières ont vite réagi pour dénoncer un « fourvoiement déconcertant ».

En effet,  « affirmer que l’Algérie et le Maroc se disputent le Sahara occidental est un fourvoiement déconcertant et je m’étonne d’une telle aberration », a dénoncé à ce propos le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani. Ce dernier a réagi vivement, dans une déclaration transmise à l’APS,  à la dépêche, datée de Paris, annonçant la visite de François Hollande au Maroc.  « La position de l’Algérie est connue », a-t-il ajouté, rappelant que l’Algérie « n’a aucune prétention ou revendication sur le territoire du Sahara occidental dont elle recherche la décolonisation authentique par l’exercice du peuple sahraoui de son droit inaliénable à l’autodétermination ».

Il est à préciser que la réaction du porte-parole des AE fait suite à l’intervention de Mourad Medelci, ministre des Affaires Etrangères, lequel a dénoncé la campagne médiatique marocaine hostile à l’Algérie.  « C’est une question (la campagne médiatique contre l’Algérie) que nous avons débattue avec nos frères marocains de manière extrêmement sereine. Nous faisons un constat qu’en effet l’ambiance créée par ces annonces médiatiques, surtout quand elles sont portées par une agence d’Etat, est en contradiction avec la volonté politique de l’Algérie et du Maroc d’aller de l’avant », a-t-il précisé lundi à Alger en dénonçant explicitement la campagne de la MAP, l’agence de presse officielle de l’état marocain.