Les redresseurs du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie se dirigent vers la création d’un nouveau parti politique.

Rabah Boucetta, l’ancien secrétaire national à l’organique au RCD, a perdu la bataille de redressement du parti que préside actuellement Mohcine Belabbas. Il compte lancer, avec un des proches à lui, un nouveau parti politique dont les contours n’ont pas été précisés.

Rabah Boucetta a confié à des proches que son parti « sera prêt » dans quelques jours. Pis, l’ancien délégué des arouchs de Boumerdès est persuadé que « le projet intéresse beaucoup de monde ».

L’ancien membre de l’exécutif national du RCD a tenté, au début de cette année, un « mouvement de redressement» contre l’actuel président du parti, Mohcine Belabbas. Le groupe de «dissidents» réclament le retour de Saïd Sadi aux affaires ou la tenue d’un nouveau Congrès. Chose que refuse l’actuelle direction nationale.

E. W.