L’ancienne chef du gouvernement britannique, Margaret Thatcher, s’est éteinte ce matin à l’âge de 87 ans. Elle restera comme l’artisan du tournant ultralibéral des années 1980.

Margaret Thatcher a succombé ce matin à une attaque cardiaque, a-t-on appris de son porte-parole. « C’est avec une grande tristesse que Mark et Carol Thatcher annoncent que leur mère, la baronne Thatcher, est morte paisiblement ce matin, à la suite d’une attaque », a déclaré Lord Tim Bell.

Faisant part de sa « grande tristesse », l’actuel Premier ministre britannique, David Cameron, a écourté sa visite en Espagne et annulé un déplacement en France pour rentrer à Londres. « Nous avons perdu un grand dirigeant, un grand Premier ministre et une grande Britannique », a-t-il déclaré via un communiqué de presse. La reine Elizabeth s’est aussi dite « triste d’apprendre la mort de la Baronne Thatcher », a annoncé le Palais de Buckingham dans un communiqué, ajoutant qu’elle adresse « un message de sympathie » à la famille de Margaret Thatcher.

Une cérémonie avec honneurs militaires est prévue à la cathédrale Saint-Paul de Londres pour l’ex-Première ministre, mais en revanche pas de funérailles nationales, a indiqué Downing Street.

« La Dame de fer »

En 1981, Margaret Thatcher est devenue la première femme a accédé au poste de chef de gouvernement au Royaume-Uni. Leader du parti conservateur, elle a réussi à briguer deux autres mandats consécutifs, régnant près de onze ans sur le Royaume-Uni. Intransigeante, Margaret Thatcher est une femme politique qui n’a pas froid aux yeux. “En politique, si vous voulez des discours, demandez à un homme. Si vous voulez des actes, demandez à une femme”, disait-elle en 1975 lors d’une interview.

L’ex-locataire du 10 Downing Street restera comme celle qui a soufflé un vent ultralibéral sur l’archipel britannique avec pour objectif de redresser l’économie du Royaume-Uni. Privatisation des entreprises publiques, coupes dans les budgets sociaux, rigueur vis-à-vis des syndicats. Ferme, elle n’a pas cédé face à la longue grève des mineurs en 1984-85 qui lui a valu son éternel surnom de « Dame de Fer ».

Victime de plusieurs attaques cérébrales, Margaret Thatcher se faisait rare dans les médias depuis 2002. Sa santé n’a cessé de se détériorer et en août 2008 sa fille Carol a révélé que sa mère souffrait de démence depuis 7 ans.

Notez cet article