Edappakath Ahamed, ministre indien des Affaires étrangères entame son deuxième et dernier jour de visite à Alger. Il dit vouloir consolider son partenariat avec l’Algérie.

« Nous voulons renforcer nos liens avec l’Algérie dans tous les domaines », a déclaré, hier, l’homologue de Mourad Medelci, le ministre indien des Affaires étrangères, E. Ahamed, lors d’un point presse qui se tenait à Alger. A cette occasion, il a rappelé que l’Inde était le 10ème partenaire économique de l’Algérie en 2011 avec 3,4 milliards de dollars d’échanges tout en indiquant que « cela reste insuffisant » compte tenu des « relations historiques qui lient les deux pays ». L’Inde avait notamment soutenue l’indépendance de l’Algérie durant la Conférence de Bandung en 1955.

Afin de renforcer cette alliance, le ministre indien a indiqué qu’il souhaiterait signer un protocole d’accord avec Sonatrach pour approvisionner son pays en pétrole et en GNL. Parallèlement, « l’Inde peut aussi aider l’Algérie pour moderniser son secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) ainsi que le secteur de services », a affirmé E.Ahamed qui a également encouragé les échanges culturels et touristiques entre les deux pays.

Inès Kheireddine