Edappakath Ahamed, ministre indien des Affaires étrangères entame son deuxième et dernier jour de visite à Alger. Il dit vouloir consolider son partenariat avec l’Algérie.

« Nous voulons renforcer nos liens avec l’Algérie dans tous les domaines », a déclaré, hier, l’homologue de Mourad Medelci, le ministre indien des Affaires étrangères, E. Ahamed, lors d’un point presse qui se tenait à Alger. A cette occasion, il a rappelé que l’Inde était le 10ème partenaire économique de l’Algérie en 2011 avec 3,4 milliards de dollars d’échanges tout en indiquant que « cela reste insuffisant » compte tenu des « relations historiques qui lient les deux pays ». L’Inde avait notamment soutenue l’indépendance de l’Algérie durant la Conférence de Bandung en 1955.

Advertisement

Afin de renforcer cette alliance, le ministre indien a indiqué qu’il souhaiterait signer un protocole d’accord avec Sonatrach pour approvisionner son pays en pétrole et en GNL. Parallèlement, « l’Inde peut aussi aider l’Algérie pour moderniser son secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) ainsi que le secteur de services », a affirmé E.Ahamed qui a également encouragé les échanges culturels et touristiques entre les deux pays.

Inès Kheireddine