Un officier de la protection civile a été pris en flagrant délit de tentative de corruption, à Bordj Bou Arréridj, rapporte ce dimanche la Direction générale de la Protection civile. L’homme a pu être appréhendé grâce à la dénonciation d’un témoin.

« La Direction générale de la Protection civile a été informée, en date du 16 mai 2013, sur un délit dont se serait rendu coupable un officier, chef de service prévention, pris en flagrant délit de tentative de corruption », a indiqué la protection civile dans un communiqué. L’homme a été arrêté par les services de la Gendarmerie nationale et transféré auprès du parquet qui a ordonné sa mise en détention.

Ce dernier a profité de sa qualité de chef de service pour tenter de soutirer de l’argent à un investisseur en échange de l’obtention de l’agrément de son projet d’usine de plastique, rapporte le quotidien Le Temps d’Algérie. L’officier corrompu avait exigé la somme de 15 millions de centimes. Or l’investisseur a joué le jeu pour le piéger et l’a finalement dénoncé. Un geste de bravoure salué par la Direction générale de la Protection civile. « Le directeur général de la Protection civile, le colonel Mustapha El-Habiri, rend, à cette occasion, un vibrant hommage à ce citoyen modèle qui a eu le courage de dénoncer un tel acte et appelle la société à faire preuve de vigilance et à s’inspirer de cet exemple tout félicitant les services de sécurité pour leur abnégation dans la lutte contre ce phénomène », indique encore le communiqué.

La rédaction avec APS